PRESENTATION & TECHNIQUE Valentine et les Souliers Création 2013

ATELIERS SPECTACLES ENFANTS : voir RUBRIQUE  Stage Ateliers Spectacles   "le Conte Gouttes" avec 112 enfants et 112 marionnettes !!

             « Valentine et les souliers »
Création présentée lors du Festival « Les Rencontres de la Marionnette » Sarthe - février 2013. 

Marionnettes à fils (80cm) et Violon
Théâtre avec transformation d’ombres sur néons en direct
Entre conte et farce

Jeune Public à partir de 4 ans
Une farce que le cordonnier joue au diable, racontée par les marionnettes à fils, Valentine et Gigi la vache.

Une adaptation de Cendrillon et d’un conte de Bohême « Le cordonnier et le diable »

Contacts
Contact infos spectacle Cie Lily : Liliane Plouzeau au 06.84.50.19.81 compagnielily@gmail.com

Télécharger cette fiche en pdf :https://docs.google.com/file/d/0B3WlbNeJGtTJZWNVOUtwd0sySDA/edit

Intervenants
Écriture, mise en scène, manipulation : Liliane Plouzeau
Violoniste : Ludovic Fabre
Régisseur Son et Lumière : Pascal Monneau
Existe aussi en version sans violoniste.

Fiche technique Scène : L7m à 8m x l 7m à 8m Si possible Tour de scène noir.
Puissance : 9 000W
Jauge : maxi 200 sauf en gradins
Gradinage si possible (visu des pieds de marionnettes à fils qui se déplacent)
Salle obscure. Possible en extérieur le soir.
Temps de montage : entre 1h1/2 et 3h Temps de démontage : entre 1h et 2h selon équipement de la salle, de la version du spectacle.
Fiche technique complète :
Contact régisseur : voir rubrique équipe artistique

Scénographie et mise en scène
Une mise en scène contemporaine où le choix de l’esthétique est basé sur l’harmonie, la poésie et l’humour.
Le décor : Une tenture noire d’un bord à l’autre de la scène, face au public avec au milieu un écran tantôt noir tantôt allumé. Devant, le violoniste est au coeur des marionnettes à fils, près d’une petite chaise, d’un miroir qui surgit d’un coup, d’une flopée de chaussures.
Le cordonnier, son atelier de fabrication et le diable évoluent en « ombres » devant un écran lumineux.
Devant l’écran avec une manipulation en direct, des objets en ombres se transforment. Par exemple : une coupe de cristal devient …
Au dessus de l’écran, des escarpins brillent et dansent.

Le violoniste ponctue le spectacle de ritournelles et de sons-bruitages, en direct.

Le jeu d’acteur et de marionnettes à fils est à vue sur le plateau. Les marionnettes à fils se déplacent de point en point lumineux, la marionnettiste restant dissimulée du public.

Spectacle en inter-réactivité avec le public

Le public est invité à participer au spectacle qui est également suivi d’un échange avec les enfants sur le déroulement de la farce, d’un conte, sur les différentes techniques de marionnettes

Scénario
Qu’à cela ne tienne, le diable veut bien donner de l’argent au cordonnier qui n’a plus de travail mais en échange ce dernier devra, dans trois ans, lui donner ses enfants. C’est le pacte de départ.
Le cordonnier a plus d’un tour dans son sac.
Il va faire en sorte que le diable devienne prisonnier de situations dans lesquelles le cordonnier le délivre moyennant un délai supplémentaire la première fois, un serment la deuxième fois.
Un serment qui sera fatal pour qui ?

En parallèle à ce conte,
Valentine et Gigi la vache, ont été rejetées du bal du Palace de la Pantoufle de Cristal : quel diable, le patron du palace !
Elles s’en vont demander au cordonnier des pantoufles de cristal pour pouvoir y aller.
Ainsi, elles vont suivre les diverses péripéties entre le cordonnier et le diable et les commenter à leur façon.